Émilien Devaux

Section 12 – 14 ans


1er prix Guadeloupe
 : Emilien Devaux, 14 ans


Regrettée

Regrettée, vieille dame respectable
Ou enfant à l’infinie coquetterie
De ton accueil éternellement désirable
Ou de ton infinie froideur les jours de pluie
Je ne saurais lequel aimer ou délaisser
Mais se décider devra ternir ta beauté.

De ta route tombant comme une chevelure de grisaille
Partant de ton pied soigneux
Passant par le creux de ton poitrail
Pour rejoindre ton sommet et tes yeux
Qui d’un vert sans faille
Regardent s’agiter nos habits bleus

Je ne parle pas ici en profane
Car de tes courbes je connais chaque virage
Qu’ils soient dévastés par un orage
Où qu’une simple fleur se fane
Ton âme vibrera en accord avec la mienne
Et celle de tous tes habitants
Qui ne sont que tes passagers dans le temps
Et qu’ils partent ou qu’ils viennent,
T’adoreront toujours autant

Regrettée tu portes bien ton nom
Car crois-moi je te regretterai,
Même mes pieds douloureux après ton ascension
Et jamais plus je ne vivrai dans un tel havre de paix
Ou peut-être que j’y construirai ma maison
Pour y vivre et entendre les oiseaux et grenouilles chanter
Ou peut-être mourrai-je avant, d’une quelconque raison,
Alors, Regrettée,
En ton sein je reposerai.