Poètes du Canada

ARSENEAU, Marc (Nouveau-Brunswick)

Originaire de Moncton au Nouveau-Brunswick, Marc Arseneau est né le 6 avril 1971. De 1991 à 2002, il fut, notamment, directeur de la revue acadienne de création Éloizes et instigateur de plusieurs soirées de poésie, dont : Nuit des Seth en 1991, Tableaux de backyard en 1993 et Fièvre de nos mains en 1998, etc. En poésie, il est l’auteur de : À l’antenne des oracles (1992), L’Éveil de Lodela (1998), Avec l’idée de l’écho (2002) et Turbo goéland (2018), tous publiés chez Perce-Neige. Quant aux revues littéraires, Marc Arseneau a publié des textes dans Callicriture, Éloizes, Marache, Feux- châlins, Vallium, Satellite, Ancrages, Gaz Moutarde, Le Sabord, Estuaire et Rivière. Sous son avatar, Turbo goéland, il publia beaucoup dans AcadieUrbaine.net. En musique, il a collaboré avec Les Oranges bleues et Les Païens. Il a livré des lectures en performance au Canada, en France et aux États-Unis. Enseignant, il vit à Louisbourg sur l’Île du Cap-Breton en Nouvelle-Écosse.

CHIASSON, Herménégilde (Nouveau-Brunswick)

Herménégilde Chiasson détient une maîtrise en arts visuels de la State University of New-York et un doctorat de la Sorbonne. Considéré comme une figure marquante de la modernité acadienne, il a publié plus de 50 livres, écrit une trentaine de pièces de théâtre, réalisé 16 films et exposé ses oeuvres dans plus de 150 expositions solo ou de groupe. En 1999 il s’est mérité le prix du Gouverneur-Général en poésie et en 2011 le prix Molson du Conseil des arts du Canada.

DEERCHILD, Rosanna (Manitoba)

Rosanna Deerchild est une auteure de la nation crie O-Pipon-Na-Piwan du nord du Manitoba. Son premier recueil de poésie, this is a small northern town (J. Gordon Shillingford Publishing Inc.), lui a valu, en 2009, le Prix Lansdowne de poésie (Aqua Books Lansdowne Price for Poetry). Nominée pour divers prix et reconnaissances, dont le John Hirsch Award for Most Promising Manitoba Writer, Rosanna a également contribué à plusieurs collectifs de littérature autochtone, notamment en poésie.

En avril 2018, paraissait aux Éditions David le nom de mama, une traduction du recueil de poésie calling down the sky de Rosanna Deerchild, publié originellement chez BookLand Press (2015). Traduit en français par Mishka Lavigne, le recueil a également été traduit en cri par Solomon Ratt, puis publié chez BookLand Press sous le titre î-nitotamahk kîsik (2017).

Dans ce recueil, l’auteure se fait l’écho de sa mère, qui a vécu l’enfer, de l’âge de cinq à quatorze ans, dans trois différents pensionnats autochtones du Manitoba. Elle a travaillé quinze ans pour un éventail de journaux et de grands médias autochtones, incluant APTN (Aboriginal People’s Television Network) Elle vit à Winnipeg où elle anime, depuis 2014, Unreserved sur les ondes de CBC Radio One. Rosanna est co-fondatrice et membre du Indigenous Writers Collective of Manitoba. 

MAYNE Seymour (Ontario)
Photo : Sharon Katz
 

Seymour Mayne a écrit, dirigé ou traduit plus de soixante-dix volumes et monographies. Ses écrits ont été traduits en plusieurs langues, dont le français, l’allemand, l’hébreu, l’irlandais, le polonais, le roumain, le russe et l’espagnol. Ses dernières publications en français comprennent  Les pluies de septembre : poèmes choisis, trad. de l’anglais par Pierre DesRuisseaux, 2008; Ricochet: Word Sonnets/Sonnets d’un mot, édition bilingue, trad. Sabine Huynh, 2011, 2013; On the Cusp: Word Sonnets/Albores: Sonetos de una palabra/À l’orée: sonnets d’un mot, édition trilingue, María Laura Spoturno (dir.) et Sabine Huynh (collab.), 2013; Le vieux canapé bleu et autres récits, trad. Joanne Desroches, 2015; et Le chant de Moïse, trad. Caroline Lavoie, 2018.

En tant qu’initiateur du « word sonnet », il a lu ses poèmes et a donné de nombreuses conférences au Canada et à l’étranger sur cette nouveau « minimaliste ». Il est professeur de littérature, de création littéraire et d’études canadiennes à l’Université d’Ottawa depuis de nombreuses années.

THÉRIEN, Michel A. (Ontario)

Né à Ottawa Michel Thérien se consacre depuis plus de vingt ans à l’écriture et à la promotion de la poésie. Plusieurs de ses livres ont été traduits et ont reçu divers prix et reconnaissances. Des vallées nous traversentpublié aux Éditions David et qui sera présenté au Festival internationale de la poésie, est son dixième recueil de poésie.

Très présente en France, sa poésie lui a mérité en 2008, d’être le premier poète invité à une résidence d’écriture à la maison d’Arthur Rimbaud, dite Maison des ailleurs, à Charleville-Mézières.

ZALITIS, Dominique (Ontario)

Née à Québec, Dominique Zalitis travaille en alphabétisation et poursuit un travail d’écriture qui retrace la mémoire des origines. Entre l’ici et l’ailleurs, son univers poétique porte le silence et la mouvance des pas. Son plus récent titre Recoudre la lumière a été publié à l’automne 2017, aux Éditions David. En 2012, son premier recueil Entre les murs de la Baltique a été traduit en letton.